Enfants / adolescents

L’enfant

L’enfant est un être en construction, la thérapie consiste à accompagner l’enfant dans son devenir au sein de la famille
.Le symptôme est pour l’enfant une façon d’exprimer une souffrance qu’il ne peut pas dire, le symptôme dit quelque chose du mal être de l’enfant.

Fonctionnement

Dans une séance de thérapie d’enfant, on joue, on dessine. Le jeu est révélateur du je de l’enfant. Le thérapeute pose des questions à l’enfant puis il interprète en fonction de ce qu’il voit mais surtout de ce qu’il ressent, il fait évoluer le jeu ou le dessin vers une forme de résolution en fonction de ce qu’il perçoit de l’histoire de l’enfant.

Le thérapeute est un tiers par rapport à la famille, l’espace thérapeutique est un espace neutre.

Les première séances se passent avec les parents et l’enfant, afin d’exposer la situation, les difficultés de l’enfant. Ainsi le thérapeute aura des éléments del’histoire familiale.

Tout ce qui concerne l’enfant peut être dit devant lui à partir du moment que c’est fait dans le respect et l’intérêt de l’enfant.

La thérapie va aider l’enfant à dénouer les nœuds inconscients qui le font souffrir et trouver des résolutions psychiques internes qui vont lui permettre de lâcher les symptômes.

L’enfant gagne en confiance en lui et en joie de vivre.

Quand consulter ? (liste non exhaustive)

- naissance d’un autre enfant ;

- séparation des parents ;

- deuil dans la famille ;

- recomposition d’une famille ;

- problèmes scolaires ;

- difficultés relationnelles avec les autres enfants ;

- comportements agressifs ;

- refus de grandir ;

- problèmes de propretés.

L'adolescent

L’adolescence est un passage entre le monde de l’enfance et le monde de l’adulte. Cette période est souvent difficile à vivre pour l’adolescent mais aussi pour les parents qui doivent s’adapter à l’évolution de leur enfant pas encore tout à fait adulte.

Fonctionnement

Il s’agit d’une thérapie de soutien en face à face, dans un lieu cadré, limité,un espace qui peut aider l’adolescent à trouver ses propres limites et à se structurer. L’adolescent doit s’engager de son plein gré dans la thérapie, dans la majorité des cas ce n’est pas lui qui en fait la demande.

La thérapie d’adolescent est très relationnelle, il a besoin de s’identifier à l’adulte pour avoir envie de passer dans le monde de l’adulte. Il a besoin de trouver des compensations aux plaisirs infantiles qu’il va perdre.

En exprimant ce qu’il ressent, il va pouvoir comprendre son comportement.

Comprendre ses difficultés, c’est un pas vers des solutions.

Le thérapeute par son écoute attentive et sans jugement va guider l’adolescent pour qu’il trouve son propre chemin.

Quand consulter ? (liste non exhaustive)

- conduite à risque ;

- difficultés d’intégration sociale ;

- deuil ;

- difficultés scolaires ;

- difficultés relationnelles avec la famille ;

- choix amoureux et sexuels.